AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 

 Corbac ♦ L'oiseau de mauvais augure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar
Invité



MessageSujet: Corbac ♦ L'oiseau de mauvais augure   Mar 8 Nov - 10:10




nom & prénom ϟ Esteban Nyxl
surnom de l'ET ϟ Corbac
sexe ϟ Masculin
date de mort ϟ  16 Mai 1795
date d'arrivée ϟ  10 Juillet 2025
âge ϟ  32 ans
origine(s) ϟ Anglaise
orientation sexuelle ϟ Hétérosexuelle
groupe ϟ  Pagos
occupation ϟ Alchimiste
référence de l'avatar ϟ Arstation
“Dans le noir, toutes les couleurs s’accordent.”
psychologie de votre personnage ϟ
Je suis un homme à l'écoute, vos paroles et vos maux peuvent être dit, rien ne sera divulgué car je sais être discret. Motus et bouche cousu ! Étant d'un naturel patient et d'une forte volonté, je saurai attendre le moment opportun qui s'offrira à moi. En fait, je me délecte de vos problèmes et serai votre divin, l'âme qui vous sauvera de votre destin funeste. La science et l'intelligence font de moi un homme puissant car je détiens la clé de vos maux. Je suis l'être qui vous libérera ou au contraire, vous tuera. Je suis aimant, attractif et serviable, brave et compétent en tant qu'Alchimiste. Il faut savoir en prendre sur son grade car rien n'est vraiment rose. Un jour il fait beau et demain il fera gris. Mon tempérament peut varié, étant assez lunatique. Je préfère être chez moi, dans mon atelier à concocter des onguents et des explosifs plutôt que de courir partout. La vie est stressante on m'emploie parfois pour utiliser des poisons. Alors, je possède quelques cobayes dans mon laboratoire. Des cobayes animaux, plus communément des souris mais il m'arrive d'avoir des êtres humains. Ces choses que personnes ne désirent, qui auraient du périr mais qui furent sauvé par mes soins pour devenir mes associés ... Des associés qui testent mes produits et leurs effets. Bien entendu, il y a de nombreux risques mais pour moi, ils sont comme ces souris. Ils ont une vie peu intéressantes et je leur enlève une épine du pied, leur laisse la possibilité de servir une cause. La mienne. Je peux parler de bien des sujets car je suis cultivé et instruit. J'apprécie la philosophie et la lecture. Pour mon âge, je suis mature et ouvert d'esprit. Il faut également signaler que je reste sensible et très sincère, mes mots atteignent les cœurs. Je suis sensible uniquement pour les êtres que j'affectionne mais rares sont ces personnages (qui sont souvent haut en couleur). Ne vous fiez pas aux apparences, je ne suis pas l'homme le plus bienveillant du monde.

Être à l'écoute me permet d'en connaître plus sur vous, d'utiliser certaines paroles pour en jouer. Je suis un cachottier, manipulateur et calculateur. Ne doutez point de moi, vous n'auriez aucune raison valable. Mon regard perçant vous déshabille du regard. Que j'aimerais pouvoir être le grand dominateur, je jalouse les dirigeants et les hommes importants. Dommage, je ne peux les atteindre aussi facilement. Je suis parfois provocateur et médisant. Cependant, je reste solitaire et triste, je cherche cette autre facette. Quelque chose me tourmente, je n'arrive pas à savoir quoi ou qui. Je n'ai rien d'autre en tête si ce n'est grimper dans l'échelle sociale et devenir l'alchimiste le plus reconnu de tout le royaume. Je dois cependant faire très attention, rester vigilant. On me guette.
“Le corbeau critique la noirceur.”
histoire de votre personnage ϟ
Je l'ai rêvé tellement de fois, je l'ai ressenti et elle m'a totalement obnubilée. Cette pensée m'a tourmentée sans cesse pendant des années. La solitude m'a rongé, tôt ou tard, il fallait que cela me rattrape. Je n'ai jamais aimé les gens, je n'ai jamais pu supporter leurs caprices ou leur haine. Voilà pourquoi je me suis isolé dans cette tanière, dans mon laboratoire avec ces cobayes enfermés dans des cages. Mes cobayes ne parlaient pas, certains ont eu la langue coupée. Je ne souhaitais pas me faire repérer afin de continuer mes expériences. Entre souris et humains, il y avait tout de même une différence dans la dose des poisons ou des remèdes. Je m'amusais à les rendre malade puis à trouver l'antidote ! Je m’esclaffais tout en innovant des onguents et autres solutions miracles … Un soir, alors que je traînais à l'extérieur car j'avais envie de prendre l'air, je me suis fait prendre dans une ruelle. Un type farouche et bien baraqué venait de me prendre par le col et me coincer entre lui et le mur d'une maison en pierre. J'étouffais presque mais, je disposais de seringues remplies de différents liquides. Je restais toujours sur mes gardes, la folie et la peur des autres m'avaient rendu dingue, au point de les garder sur moi. Il était bien seul et me parlait en patois. Comprenant qu'il s'agissait de sa fille que je n'avais pas pu sauver après lui avoir injecté trois doses d'une fabrication qui n'était pas complètement terminé. Elle avait finit par convulser et à mourir d'agonie quelques jours plus tard. Tout était de ma faute mais, elle serait morte dans tous les cas si je n'avais rien essayé et le temps pressait. Ce type tentait de me tuer en m'étouffant. Réussissant à dégager un bras, je prends une seringue rempli d'Acide cacodylique et réussit à lui planter dans le bras. Il hurle de douleur et relâche sa prise. Prenant les jambes à mon cou, je me dirige vers chez moi. Le bruit de mes pas résonne dans l'allée, les pavés sont glissants après le passage de la pluie. J'ai failli tomber à maintes reprises.

Désormais en lieu sûr, je comptais me prendre un café et regarder mon laboratoire pour me rassurer. Mes mains tremblaient, j'avais encore la sensation de suffoquer. Le type ne tarderait pas à mourir d'ici quelques heures et la milice cherchera des traces du meurtre. Je devais partir mais, ne pouvais me résoudre à abandonner mon sanctuaire. Qu'allais-je faire ? Attendre. Attendre qu'on vienne me chercher car je savais que cette situation était critique. Je savais qu'on viendrait me détruire tout mon artifice, qu'on découvrirait mes expériences illégales, qu'on fouillerait ma maison jusqu'à trouver des contrats avec des clients pas nets… Tout ça sonnait la fin. La fin de mon ère, la fin de ma vie, de ma passion. Pourtant, depuis des années, je sens quelque chose rôder autour de moi, quelque chose me guette et me poursuit. Même si je cours, que je déménage dans un autre endroit, elle me retrouve. J'ai l'impression qu'elle souhaite me voir échouer dans mes ambitions, dans ma quête de la réussite.

Le lendemain matin, des hommes entrent chez moi. Comme je l'avais prédit, ils saccageaient mes œuvres, mes livres, détruisaient les cages, libéraient les quelques cobayes humains vivants, brûlaient le reste de mon équipement de laboratoire. Puis, on m'enchaîna dans un cachot, attendant mon verdict qui serait très certainement la mort. J'avais commis des meurtres, la souffrance de dizaine de personnes, des actes ignobles. Le verdict tomba quelques heures plus tard, je serai en train de crever au beau milieu d'une place avec des chiens qui n'avaient pas mangés depuis une semaine. Peu de temps avant qu'ils arrivent, je m'étais pris une boisson faite à base d'Atropine. Le jus de ses baies noires mélangées à une boisson finiront par me tuer. Je préfère ça plutôt que d'affronter le regard de tous ces gens, tels des voraces, s'appétant de la mort d'un homme au milieu des chiens. Cette potion avait été concoctée dans des délais assez brefs, mes mains tremblaient et il me fallait être minutieux dans ce que j'entreprenais. Car, après tout, c'était de ma future mort dont on parlait. Il me fallut plusieurs dizaine de minutes pour créer ce jus d'Atropine que j'avais soigneusement bu à l'aube. La peur me tenaillait l'estomac lorsque mes lèvres heurtèrent le verre froid. Le liquide se déversa le long de ma gorge jusqu'à la dernière goutte. Je connaissais le remède mais n'aurait eu aucune envie de le boire. Je savais ma dernière heure arrivée... un pressentiment.

L'exécution aurait du avoir lieu le soir mais, ma mort survint 6h après avoir ingérer mon produit. Le corps finira sûrement aux chiens mais au moins, je ne verrai pas ces abrutis de paysans regarder mon corps déchiqueter. Moi, qui pendant des années, a tenté de leur donner des remèdes et de sauver ces gens. Moi, qui a été impliqué dans des affaires louches pour tuer des gens qui auraient pu compromettre leurs petites affaires. Je disposais de tout le matos dont j'avais besoin mais, où est passé ma réputation de bon alchimiste ? Ils m'ont fait taire. Ils m'ont détruit car j'étais intelligent, rapide et efficace. Ils ont détruit mon œuvre, ma vie, ma passion. Je ne leur souhaite que du malheur. Je suis mort lentement en m'asséchant, émettant de nombreuses sécrétions et j'en passe. C'était long. Six heures. J'ai joué mon lâche mais au moins, je suis mort de ma propre mort, de ma propre œuvre, de ma propre passion.

Fallen Swallow ou Noctalis sont mes pseudos les plus utilisés. Je naviguais et je suis tombée sur cette petite perle. Comment ne pas résister ? Alors, j'ai lu le règlement sans c-o-de. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Pouvoir : Tuer, c'est mal
Messages : 156
Date d'inscription : 30/10/2016
Localisation : Dans le néant.

MessageSujet: Re: Corbac ♦ L'oiseau de mauvais augure   Mar 8 Nov - 14:18

NON FAUT VENIR A THYOS BON DIEU DJIIODJAZODHFZOU /PAN
Ahem.
Bienvenue parmi nous !!
J'ai beaucoup aimée te lire c:




Hoist The Colours
The king and his men Stole the queen from her bed And bound her in her Bones. The seas be ours. And by the powers Where we will, we'll roam. Yo, ho, haul together, Hoist the Colors high... Heave ho, thieves and beggars, Never shall we die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Pouvoir : carnation
Messages : 163
Date d'inscription : 30/10/2016

MessageSujet: Re: Corbac ♦ L'oiseau de mauvais augure   Mar 8 Nov - 14:25

Bienvenuuuuue ♥

Alors, j'ai pas de problème concret sur ta fiche, mais il y a quand même quelque chose qui me gêne. Très franchement, ta présentation est complète et tout y a pas de soucis, c'est plus au niveau du ressenti.

Par exemple, au niveau de caractère, tout est très condensé et semble plutôt censé, mais j'ai du mal à déterminer si ton personnage est complet ou plutôt divisé au niveau psychologique. Tu le dis sincère et ouvert, mais il cherche à manipuler, tu parles de cobayes, sans pourtant expliquer ce qu'il ressent à leur égard. Pour moi en tout cas, il manque quand même certains détails qui seraient essentiels pour avoir un ressenti plus complet de ton personnage. Des raisons qui le rendrait si complexe au niveau psychologique.

Au niveau de l'histoire c'est mieux, puisque baaah, tu ne peux qu'expliquer avec une histoire donc il y a pas trop de soucis, ceci dit, j'aimerais quand même avoir quelque détails. La potion qu'il a pris pour se tuer, il l'a faite quand ? La veille au soir ? Stressé ? Sans se rater ? Sans avoir peur de mourir ? En sachant ce qui allait se passer, il était pas perturbé, paniqué, il a pas tenté de fuir, de se lamenter, et caetera, et caetera, tu sais ce genre de réaction naturelle qu'ont les hommes face à des situations improbable et où le caractère ne rentre plus en compte ?

Bon en soit je chipote, vraiment //// C'est plus de la curiosité personnelle et une préférence d'écriture de ma part probablement, donc ne panique pas en lisant ce pavé, ta fiche est très bien et je te validerais sans soucis après avoir eu une réponse ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Pouvoir : none
Messages : 155
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 20
Localisation : ( ͡° ͜ʖ ͡°)

MessageSujet: Re: Corbac ♦ L'oiseau de mauvais augure   Mar 8 Nov - 16:43

gnnnnn bienvenuuuue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Corbac ♦ L'oiseau de mauvais augure   Mar 8 Nov - 19:20

BIENVENUE PETITE CHOSE.
Par contre.
Corbac.
CORBAC.
Je suis le seul pgijqeietg de corbeau ici.
*crève*
Non en vrai ça me fait plaisir qu'un nouveau soit là. efngqet. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Pouvoir : carnation
Messages : 163
Date d'inscription : 30/10/2016

MessageSujet: Re: Corbac ♦ L'oiseau de mauvais augure   Mar 8 Nov - 22:00

Du coup j'ai relu, au niveau du caractère ça me va, je me permets juste te corriger une seule faute que beaucoup risquent de remarquer

Fin du paragraphe un, dernière ligne. a écrit:
Ne vous fier pas aux apparences,

C'est " Fiez "

Au niveau des questions, c'est tout con mais, la présence qui te guette dans ton caractère, c'est la même que celle de l'histoire ? C'est quelqu'un de précis ou juste un groupe ?

Après ça logiquement c'est tout pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Corbac ♦ L'oiseau de mauvais augure   Mar 8 Nov - 22:05

Cette présence est la même que celle de mon histoire ! Il a peur d'être surveillé, il se sent oppressé. C'est l'effet "J'tue des gens pour des personnes importantes et j'ai peur que ça me retombe sur la gueule". Bah, au final, ça lui retombe dessus quand même ! Ce serait un syndrome de paranoïa mais cela ne lui nuit pas. Au contraire, cet effet lui permet de redouter de prudence. Je corrige la faute de ce pas !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Pouvoir : carnation
Messages : 163
Date d'inscription : 30/10/2016

MessageSujet: Re: Corbac ♦ L'oiseau de mauvais augure   Mer 9 Nov - 0:43


Tu es validé/e ! A présent tu peux aller :
recenser ton avatar
poster ton journal de bord
demander des partenaires
construire ta maison

bon du coup c'était long et fastidieux mais on y est, tu peux enfin fièrement te balader sur le forum avec ta toute nouvelle couleur et rp encore et encore jusqu'à ce que tu en dormes plus. J'espère que mes questions ne t'ont pas trop ennuyées et que tu pourras RP avec plaisir *^* ♥️

Surtout, amuses toi bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Corbac ♦ L'oiseau de mauvais augure   

Revenir en haut Aller en bas
 
Corbac ♦ L'oiseau de mauvais augure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (XXXX - 1624) Mister Crow "Le mauvais présage"
» Le mauvais coin
» Préserve ta langue de ce qui est mauvais, et tes lèvres du langage de tromperie
» J'ai trouvé un oiseau sauvage ou pigeon bagué ...Que faire ?
» Adopter un Oiseau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Q U O R L :: Archives sacrées :: HRP :: Fiches-
Sauter vers: