AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 

 Matthys - l'écolier {data error} ; fini.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Pouvoir : none
Messages : 155
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 20
Localisation : ( ͡° ͜ʖ ͡°)

MessageSujet: Matthys - l'écolier {data error} ; fini.   Jeu 27 Oct - 0:51







nom & prénom ϟ Matthys van Arnhem
surnom de l'ET ϟ Matt
sexe ϟ Masculin 
date de mort ϟ 2061
date d'arrivée ϟ 2016
âge ϟ 23 ans
origine(s) ϟ Holandais
orientation sexuelle ϟ Homosexuel
groupe ϟ Nycht
occupation ϟ Peintre
référence de l'avatar ϟ OC de Ajgiel
data error 404
psychologie de votre personnage ϟ
Matthys, c'est ce petit être qui fait semblant de ne rien ressentir. Il reste planqué, observateur. Il vous juge de son regard perçant mais au fond de lui, son cœur bat à cent à l'heure.
Matt, comme il aime s’appeler, est ce garçon rêveur vivant sa vie dans ses songes. Son incapacité à aller vers les autres fait de sa vie -et de sa mort, d'ailleurs- une éternelle insatisfaction.
Matthys aime les êtres mais il se déteste. Il est continuellement en plein tiraillement mental, remettant en doute son existence et sa raison. Matthys, c'est ce garçon qui est persuadé d'être une erreur lors de la création, d'être défectueux. Et pourtant il souhaite découvrir le monde plus que quiconque, ressentir et aimer. Matthys aime, mais en secret. Il est ce type réservé ne sachant dire quelques mots sans bafouiller.
Prends moi dans tes bras
histoire de votre personnage ϟ
7 janvier 2061, trois jour après la mort de Matthys van Arnhem.
Son oncle se lève, c'était lui qui avait élevé le garçon jusqu'à ses 23 ans, jusqu'à sa mort.

« - Cher Matthys, nous sommes ici réunis pour te faire part de nos sentiments les plus sincères. Nous voilà ensemble, ta famille, tes amis, et tout tes proches afin de te soutenir lors de ton voyage vers le paradis.

Tu étais un bon garçon un peu secret mais chaleureux. Tu avais ce petit sourire et ce léger soupire quand les gens te parlait, tu n'étais certainement pas à l'aise. Matthys, tu as toujours été ce garçon qui lisait sur les rives du Dam. A vrai dire tu adorais ce fleuve, peut-être était-ce pour ça que tu avais décidé de venir vivre avec moi dans ma péniche. Tu n'as jamais vraiment aimé parler aux gens mais tu faisais des efforts tout les jours pour paraître sympathique envers eux. Tu es mort bien trop tôt.


L'homme à la barbe grisonnante laissa s'échapper quelques sanglots avant de continuer.

- Je me souviens, il y a deux semaines encore tu me souriais de toute tes dents quand j'avais ramené ces pizzas au thon, tu les adorais. Tu étais gentil,très gentil et ce n'était pas tes penchants homosexuel qui allait changer quoique ce soit.

Des inspiration de choc se font entendre au sein du tas de personne qui semblait être la famille du défunt.

- Car oui je le dis, toi qui a gardé ce secret jusqu'à la tombe. Tu préférais les hommes ! Mais étant d'une famille catholique tu n'as jamais su comment aborder le sujet avec eux. C'était surement aussi une des raisons pour laquelle tu es venu vivre chez moi. C'est ce secret qui t'a tué, hélas. Toi qui a été consumé lentement par l'amertume et le regret d'être ce que tu es. Mais tu étais aussi humain que moi et qu'eux, tu méritais de vivre pleinement et joyeusement. Aujourd'hui sont réuni auprès de ton corps gris et froid les personnes qui t'ont tués. Des amis de ton école, ceux qui t'avaient charriés pour ton homosexualité, à notre époque ! Bravo ! Mais ta famille aussi, qui n'a pas su faire assez attention à toi quand tu en avais le plus besoin. J'avais lu dans ton journal, tu avais cette relation avec cet homme plus âgé. Il est surement là aussi, celui qui t'a un jour tiré une balle dessus lors d'une dispute. Je me souviens quand j'avais du t'enlever la balle du corps car tu n'osais pas aller à l’hôpital de peur que tes parents le découvre. Tu aurais pu mourir à ce moment-là.

Un homme chauve d'une trentaine d'année quitta la salle.

- Mais je suis tout autant fautif de ta mort que les autres. Je t'ai vu rentrer chaque jour plus pâle que les précédents mais je n'ai rien dis, je n'ai fais que préparer tes plats favoris en espérant te réchauffer le cœur alors que tout ce que tu voulais, c'était une épaule sur laquelle pleurer.

La mère hurle et éclate en sanglot avant d'être sortie de la salle par son mari et son autre enfant.

- Vois, Matthys, tes proches partent. Toi, l'artiste incompris. Tu peignais des toiles de toute beauté aux couleurs galactique. On y voyait ton envie d'évasion. Tu utilisais ces couleurs clair et terne tout en peignant les gens avec de grand yeux et de long cou. Ils étaient plus beau sur tes toiles que sur n'importe quelle photo. Et ils ont osés t'enlever tes bras. Ces bras qui te seront pourtant si pratique là-haut pour exprimer ton art. Je te rendrais tes bras, Matthys.

L'oncle éclata en pleur avant de retourner sur sa chaise sous le silence des personnes faussement triste. Personne ne connaissait autant Matthys que Aleks,son oncle et tuteur.

Deux jours plus tard, la tombe de Matthys fut profanée et des bras en métal fut greffer au corps mort du jeune artiste afin qu'il puisse peindre dans le ciel.  
Seth: 19 ans, hyper fatiguée et franchement déter' à niquer des mères. " code bon "  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Matthys - l'écolier {data error} ; fini.   Dim 30 Oct - 14:29


Tu es validé/e ! A présent tu peux aller :
recenser ton avatar
poster ton journal de bord
demander des partenaires
construire ta maison
Salut toi.
On fait des enfants ?
En plus Matt il est grave chou mon dieu. Mais sa vie est horrible là. Tu le tortures comme chaipasquoi là. LE PAUVRE PERBGIJBKE. D8
Revenir en haut Aller en bas
 
Matthys - l'écolier {data error} ; fini.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voilà, c'est fini, TSVP
» Des Racines et des Ailes ? j'ai fini par craquer !
» Elle a eu un déclic... et du coup c'est fini !!!
» Open data et données personnelles : mythes et réalité… mouvante
» Fini le travail... bonjour le fond du lit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Q U O R L :: Archives sacrées :: HRP :: Fiches-
Sauter vers: