AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 

 neige ¤ terre brûlée et neige ensanglantée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar


Messages : 66
Date d'inscription : 28/11/2016
Localisation : Pagos.

MessageSujet: neige ¤ terre brûlée et neige ensanglantée   Lun 28 Nov - 7:18







nom & prénom ϟ Émile... peut-être ? Des chrysanthèmes. Et ce prénom. C'est tout ce qu'il reste.
surnom de l'ET ϟ Neige. Juste Nei, la plupart temps. Ironiquement, c'est l'un des mots qu'il connaît le moins, et dont il ignore toujours la signification, l'écorchant bien souvent sans le vouloir.
sexe ϟ La délicatesse peut parfois faire douter, mais il n'en reste pas moins un frêle jeune homme.
date de mort ϟ Inconnue. Mais nous étions en plein Moyen Âge.
date d'arrivée ϟ 3064. Un bien triste anniversaire.
âge ϟ Seize années miraculeuses.
origine(s) ϟ Son monde se résumait à une cabane dans les bois, mais... Français.
orientation sexuelle ϟ Inconnue et ignorée.
groupe ϟ Thyos. Encore et toujours.
occupation ϟ Esclave.
référence de l'avatar ϟ Shion ¤ No.6
pouvoir ϟ
Spoiler:
 

Encore une fois, Neige est étrange. Encore une fois, il faut s'approcher pour entrapercevoir la vérité. Petite créature presque oubliée, Neige attend sagement, patiemment, tandis que tous s'agitent sous le soleil brûlant. De loin, il n'est qu'une silhouette de plus au milieu des dunes. Enroulé comme il se doit dans les amples et protecteurs habits du désert. Son petit nez enfoui dans le tissu pour se protéger des envolées de poussière. L'observateur pressé ne s'y attarde pas. Il y a bien plus étrange et surtout bien plus pressant à faire.

Encore une fois, seul l’œil attentif le remarquera. Tandis que la journée avance, que les peaux les plus foncées se teintent de sueur et les plus claires de vilaines rougeurs, Neige n'est pas affecté. Il déambule librement entre les travailleurs, sa progression parfois entravée par une brusque bourrasque du désert. Il soulève quelques sourcils curieux. Puis une paire bien plus appuyée, lorsque ses doigts blancs entrent en contact avec un poignet bien trop brillant. C'est presque comme une morsure. Cinq petits points glacés sur une peau surchauffée. On recule et on le dévisage. Et on ne gagne, en retour, qu'un éternel regard rubis sans aucune réponse.

Neige et son don semblent vivre en parfaite symbiose. Son hôte semble à peine conscient de son fonctionnement, accueillant les divers changements comme l'on prendrait un peu plus d'air lors de la prochaine inspiration. Et le pouvoir, lui, n'est jamais bien loin. Ne s'arrêtant jamais vraiment, basculant d'un état à l'autre suivant les besoins de son possesseur. Réchauffant ou apaisant le sang qui coule dans les petites veines fragiles comme si tout ceci était parfaitement naturel, laissant Nei bien peu affecté par les cruels changements de température du désert. (Bien que cela produise des résultats quelque peu étonnants, d'un point de vue extérieur. Telles une peau gelée en pleine après-midi ou une singulière bouillotte humaine lors des nuits les plus froides.)

Mais comme toute symbiose... lorsque l'équilibre se brise, il est bien difficile de le rétablir.

S'il peut être sauvé des climats les plus extrêmes et ainsi échapper au pire, cela n'en reste pas moins un dernier recours. Un dernier recours aux conséquences parfois bien lourdes. Une défense naturelle ne peut pas vraiment être arrêtée. Pour préserver le corps, elle prendra le pas sur tout, se déchaînant pour empêcher sa fin. Lorsque la situation l'exige, son don agit exactement de la même manière. Dominant tout et se déroulant dans tout son être, faisant bouillir son sang pour ensuite brusquement abaisser sa température, cherchant presque désespérément à rétablir le fameux équilibre. Se calant pour ainsi dire au diapason de la situation.

Un corps humain n'est pas fait pour de tels changements. Et parfois, le don fait plus de mal que de bien, nécessitant une intervention extérieure et quelques prières, laissant Nei physiquement et intérieurement épuisé. Sa capacité est faillible, à l'image de bien des parties du corps. Faillible mais pourtant absolue. Lui laissant au final que bien peu de choix. Il ne peut que, tel le reflet de son existence sur Quorl, fermer les yeux et essayer de s'y adapter de toutes ses forces.

terre brûlée et neige ensanglantée
psychologie de votre personnage ϟ

Nei est improbable.

Une brise enneigée en plein désert.

Ses cheveux dansent autour de son visage, tel un impossible tourbillon de flocons. Aussi doux et légers que la plus innocente des créatures. Sa peau blanche tranche avec les dunes de sable, lui donnant l'apparence d'un fantôme, dans les habituels vêtements des terres arides. Tandis qu'il déambule, ses pas se font aériens, comme s'il ne pesait pas plus qu'une plume. On pourrait presque l'oublier. Si sa présence même ne semblait pas si étrange. Petit morceau d'hiver déposé en plein milieu du désert. Sa voix ne s'élève jamais bien haut, et coule hors de ses lèvres aussi clairement qu'un ruisseau de montagne. Il y a quelque chose d’irréel dans cette voix. Aussi transparente que du cristal. Aussi pure... qu'un morceau de glace. Elle ne transporte rien. Ni affolement, ni sentiments. À l'image du si délicat visage, si fin, si tranquille. Figé telle une éternelle sculpture de glace. Soudainement, ses deux rubis semblent de bien froids joyaux. Et l'on ne peut que fixer l'étrange cicatrice rouge qui mord sa petite joue, enserre son cou, et s'enroule tout le long de son corps tel un boa.

Ce n'est plus un si joli tableau. Oh non.

Pour celui qui sait regarder, Neige est... dérangeant.
C'est presque imperceptible, passé les évidents petits détails singuliers, mais c'est une sensation qui l'étreint comme un serpent. Se coulant dans le moindre de ses pas, le moindre de ses gestes et de ses mots.

Neige est étrange.
Neige dérange.
Neige est...
Neige ne ressent plus.

Il a oublié. Pour se protéger, il a oublié. Tout enfermé dans un précieux coffret, et tout enfoui au fond de ce qu'il lui reste d'âme. Si profondément et si fort qu'il a presque tout oublié.

Ne pas parler trop fort. Ne pas s'éloigner. Obéir et écouter. Ne pas montrer sa douleur. Ne pas montrer ses larmes.

Étouffer son espoir.

Ressentir est... douloureux.
Ressentir est dangereux.

Aussi improbable que la neige dans le désert, Nei est pourtant toujours là.
Neige s'est directement échoué dans Thyos, et ne l'a jamais quitté. Pas un instant. Pas depuis son arrivée. Et il est toujours là.
Cela fait plusieurs siècles.
Et c'est là que le doute prend racine comme le plus pernicieux des parasites.

Comment ?
Comment un tel être a-t-il bien pu survivre dans ce lieu de perdition ?
Aussi fragile qu'un flocon, aussi délicat et frêle qu'une demoiselle.
Esclave depuis ses premiers pas sur Quorl.
Propriété de bien des âmes noires au fil des années.

Neige aurait dû être brisé.
Mais il est toujours là.

Parce qu'il a tout fait disparaître.

Ressentir est dangereux.

Pour se protéger, il s'est répété ces mots depuis bien trop longtemps, enfermant un peu plus chaque jour ce qu'il ne fallait surtout pas montrer. Parce qu'il avait peur, oh si peur. Et que la douleur, cette fois-là, fut inimaginable. Si ancrée dans sa chair qu'encore aujourd'hui, plusieurs siècles plus tard, elle marque encore sa peau et son âme, et qu'il ne peut empêcher ses doigts de s'égarer sur la boursouflure maintenant bien effacée. Effacée, mais toujours présente. Presque invisible dans l'obscurité, mais aussi brillante que l'enfer en plein soleil. Malgré tous ses efforts, certaines choses ressortent encore. Comme son amour pour les animaux, presque seule volonté animant encore son petit corps de poupée. Un amour, qui dans un temps bien différent, aura causé sa mort. Et qui le met encore en danger. Mais qu'il ne peut renier. Neige n'est jamais bien longtemps sans une petite créature dans son giron. Plus souvent de petits rongeurs, discrètes créatures pouvant se glisser dans ses vêtements et ainsi disparaîtrent aux yeux du monde. Mais aussi des serpents, friands de chaleur, et d'autres êtres bien moins avenants que de simples boules de poils. Neige aime sans distinction, et ce bien souvent au mépris de sa propre vie.

Du moins, le pense-t-on.
Pauvre, innocente, petite souris.
Personne ne se méfie jamais des souris.

Ils devraient.

Au fil des siècles, les rôles se sont enchaînés. Scribe, conteur, barde, guérisseur, simple serviteur... parfois tout à la fois. Neige a apporté avec lui son savoir des plantes et des mots, improbable connaissance bien trop rare au milieu du chaos. Neige pouvait lire et écrire dans sa propre langue, ranger les nombres et tenir de précieux comptes. Puis, avec le temps, il en a appris d'autres. Parce que si le vent transporte les paroles de tous, c'est loin d'être le cas pour les écrits. Et que transcrire dans une langue inconnue de son voisin pour un "commerçant" de Thyos est un savoir bien pratique. Au fil des maîtres, Neige a appris. Parce qu'apprendre était nécessaire. Apprendre était demandé. Exigé.

Apprendre... était survivre.
Et les désirs de son maître, sa nouvelle réalité.
Et ce, quelles que soient les exigences.

Et l'un d’eux ne s'est pas contenté d'un simple appât.
L'un d’eux a exigé que l'agneau devienne loup.
Et Neige s'est exécuté.

Oh, comme ses sentiments oubliés, tout cela ne fut pas une simple affaire de jours, oh non. Mais peu à peu, tout s'est transformé. La réalité s'est altérée et tordue au-delà de l'imaginable. L'agneau s'est paré de crocs. Achevant ainsi le tableau discordant.

Oh, bien sûr, cela reste une frêle créature. Neige ne pourra vous étrangler de ses propres mains. Mais un fil est si facile à dissimuler. Si facile à empoisonner. Neige peut enserrer votre gorge avant même que vous ne le remarquiez, tendre son corps et l'utiliser au mieux de ses capacités pour vous faire tomber. Extraire de ses amples habits moult lames cachées. Quoi que soufflent les apparences, l'esclave n'est jamais réellement sans défense.

Nei est devenu exactement comme la neige.
Douce et immaculée.
Mortelle et glacée.

Entièrement au service de son prochain maître.

passé et cendres oubliées
histoire de votre personnage ϟ

Le Feu.
C'est tout ce dont il se souvient.

Le Feu est... partout.

Il embrase les herbes, consume le bois, il envahit jusqu'à ses poumons et ses petits doigts recroquevillés. Doigts noircis mais qui ne lâchent pas. Qui se refusent à lâcher la fourrure tout aussi abîmée. Une planche craque. Craque d'un hurlement déchirant, de ceux qui n’annoncent que la fin et la mort. La toiture va s'écrouler. Ce n'est qu'une question d'instants. Mais il ne bouge pas. Ne fait que plier son corps un peu plus, maigre bouclier contre les Enfers. Mais il ne peut pas le laisser. Il ne peut pas. Ce n'est qu'un bébé. Un bébé blessé. Il ne peut pas bouger. Ne pouvait pas s'enfuir. Seul, il était condamné. Alors il n'a pas hésité. Et le voilà à son tour piégé dans la tourmente, au bord du gouffre. Ils ne pourront pas sortir. Ne pourront plus. Il ne pourra même pas sauver sa propre vie. C'est trop tard. Mais en cet instant d'infinie douleur, tandis que l'air quitte ses poumons et que sa vision disparaît, il n'y pense pas. N'y pense plus. Le petit cœur dans ses bras a cessé de battre. C'est fini. Son précieux protégé tout en oreilles pointues et en douce fourrure ne respire plus. Ses doigts se resserrent un peu plus, et dans un ultime effort inutile, son corps se recroqueville complètement autour de la petite chose. C'est fini. Sa vie l'a quittée.

C'est fini.
Son monde tout entier disparaît dans le brasier.
(Et lui aussi.)

Puis le souvenir s'altère.
Il est encore dans les bois. La fraîcheur de la rivière caresse son visage et l'odeur de la forêt berce ses sens. Ses doigts s'accrochent encore aux herbes qu'il souhaitait ramasser. Mais le feu arrive. Bientôt, le ciel se teintera de noir, et la tragédie se répétera. Ses yeux s'écarquillent, et emporté par le souvenir de la voix divine, le jeune homme laisse tout sur place et saute tout entier dans la rivière. Il glissera sur les rochers en voulant s'en extirper, trébuchera, alourdi, sur de nombreux branchages, mais rien n'arrêtera sa course. Il doit le sauver. Il doit y arriver. Lorsqu'il dérape devant leur logis, emporté par l'urgence, le feu est déjà là, mais cette fois, il n'hésite pas. S'enroulant un peu plus dans sa cape trempée, il se jette de nouveau dans la tourmente. Aussi léger qu'il soit, la porte ne résiste pas à son assaut et il ne tarde pas à les trouver. L'herbier, qu'il a maladroitement tenté de sauver en premier. Le travail de toute une vie. (Le bien le plus précieux de cette personne.)

Et le louveteau.
Seul, terrorisé, et condamné.

Ses yeux rubis s'embrasent et il plonge. Sa deuxième chance, il ne la prend pas. Il la donne. Mais il ne la gâche pas. Cette fois, il sait. Ses pas évitent les pièges et ses mains glissent exactement au bon endroit. Au seul endroit. Au seul instant. Et il l'attrape. L'herbier est abandonné, et le petit humain s'élance en avant de toutes ses forces. Serre sa cape et son précieux chargement le plus possible. Et contre toute attente, s'échappe des flammes. L'impact est douloureux, terre et suie l'étreignent tel un rejeton des enfers. La fumée encrasse ses poumons et l'empêche de voir plus loin que le bout de son nez. Des pas étrangers approchent. Mais tout cela n'a aucune importance. Parce que, recroquevillé sur l'herbe alors que le brasier achève son travail, il vient d'entendre un jappement.

Il est vivant.
Son louveteau est vivant.

Et il pleure. Pleure pour cette âme qu'il a finalement réussi à sauver.
Parce que cette fois, il vivra.
Et que c'est tout ce qui compte.

Il pleure et remercie ce don des cieux.
Sans penser un instant que tout ceci n'est en réalité qu'illusion et mirage.
(Sans jamais le savoir.)

Et qu'il vient de troquer un enfer brûlant contre un autre.

Bonjour, je suis Pastèque (Meilleure. Introduction. Du monde.)
oui, la créature relou qui a posé plein de questions et qui a même pas répondu aux dernières parce que l'irl l'a mangé.
(toutes mes excuses pour ça, d'ailleurs)


Et dieu, c'est terriblement long pour pas grand-chose, mes excuses - fait un moment que j'ai pas tenté de nouveau personnage/forum, je nage un peu dans la paella -. Et... le personnage est assez spécial, je sais pas du tout si ça va passer, arg. Mais je devais l'écrire. Je devais essayer ? Donc, heu, pardon si jamais c'est complètement à côté et. J'ai juste trop de doutes sur un peu tout donc je vais éviter de tout énumérer ou on est encore là dans trois jours. Et heu dans tous les cas, grand merci pour votre temps, et moult excuses si tout ceci n'est qu'un fail immonde. Et heu faut pas hésiter si quelque chose ne va pas, je suis qu'une pastèque mais je ferais de mon mieux pour le corriger gnn.

ps. code bon, du coup
ps². (comme l'histoire est très subjective on peut avoir un doute - et parce que j'écris un peu bizarrement, aussi -, mais neige s'est bel et bien sauvé - la deuxième fois -, même si sa propre vie n'était pas sa priorité)(oui non je. je névrose beaucoup donc heu oui je précise enfin je je je. hii. vite, un tapis ! /se planque donc sous le tapis/).
ps²². je suis relativement malade donc c'est vraiment possible que je sois passé à côté de quelque chose ou de... plein de choses, en fait. pardon pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Pouvoir : Incapable de ressentir la douleur, sauf celle infligée aux autres.
Messages : 143
Date d'inscription : 08/11/2016

MessageSujet: Re: neige ¤ terre brûlée et neige ensanglantée   Lun 28 Nov - 11:16

Shiiiioooon

Et puis ton perso est tout chou-craque-love ♥️ (un conteur c'est stylé - un conteur/esclave/assassin, là ça envoie du pâté )

ps: la paella c'est bon
pps: bienvenue !





Don’t resist me anymore now, come, just leave all your life in my hands

Let me take a knife and tear your wings into shreds so that you can’t escape

I won’t let you fly away from me, leaving me again




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Pouvoir : carnation
Messages : 163
Date d'inscription : 30/10/2016

MessageSujet: Re: neige ¤ terre brûlée et neige ensanglantée   Lun 28 Nov - 12:09

Waaaaaah Pastèèèèèèèèèque
Ravie de te voir parmi nous ! **

J'aime beaucoup Shion, ça faisait longtemps que j'avais pas vu la bouille de ce personnage waah, ça fait hyper plaisir ! Et c'est un peu nostalgique aussi.
J'ai cours dans pas longtemps donc je peux pas lire ta fiche dans l'immédiat, mais je le ferais dès que je serais rentrée - vu que je dois aussi aller à la poste etc... ('8

J'adore ton vava au passage

Encore bienvenue et amuses toi bien, si tu as encore des questions n'hésites pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Pouvoir : none
Messages : 155
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 20
Localisation : ( ͡° ͜ʖ ͡°)

MessageSujet: Re: neige ¤ terre brûlée et neige ensanglantée   Lun 28 Nov - 15:01

PASTEEEEEEEEQUE Je t'attendais

(et mon dieu c'que j'adore les gens comme toi (comme nous) qui postent une fiche déjà toute finie ♥️)
Du coup, c'moi qui m'occupe de ta fiche et je dois te dire un truc important.
Elle est cool ta fiche, nickel même. Le personnage est intéressant (j'kiff, en plus d'être dangereux il est cute, j'adore le concept) et je veux furieusement un lien avec.
Et tu comprends que si je veux avoir un lien avec , va falloir que j'te valide.

Du coup, tout est ok là ! Mais là j'dois attendre les autres pour qu'on discute sur ton pouvoir j'ai déjà quelques petites idées en tête
j'veux pas te spoil, allons
j'sais, t'es rongée par la curiosité

Enfin bref, BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Pouvoir : Stressé, tu te transformes en un joli lapin tout noir aux oreilles qui tombent et à la truffe qui remue.
Messages : 68
Date d'inscription : 15/11/2016

MessageSujet: Re: neige ¤ terre brûlée et neige ensanglantée   Lun 28 Nov - 15:11

hiiiiiiii, bienvenuuuue.


I SPOKE THE LANGUAGE OF THE STARS
Mon pauvre coeur, je te le donne pour un regard de tes beaux yeux. Apollinaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité



MessageSujet: Re: neige ¤ terre brûlée et neige ensanglantée   Lun 28 Nov - 18:05

omg.
omg.
omg.
omg.
omg.
PASTEKOUILLES. ♥️ ( passe tes couilles ... )
MON DIEU.
BIENVENUE. ♥️
Bon je heu ...
AH.
J'AIME TA FICHE.
JE T'AIME.
J'AIME NEIGE.
JEZ FHBEGEYHBJGTUIPH4N.


*crève*
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Pouvoir : none
Messages : 155
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 20
Localisation : ( ͡° ͜ʖ ͡°)

MessageSujet: Re: neige ¤ terre brûlée et neige ensanglantée   Lun 28 Nov - 18:57


Bienvenue mon petiot ♥️
Ton pouvoir a été rajouté sur ta fiche, libre à toi de le ré-écrire à ta façon. En espérant qu'il te plaise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: neige ¤ terre brûlée et neige ensanglantée   

Revenir en haut Aller en bas
 
neige ¤ terre brûlée et neige ensanglantée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La neige revient, le gouvernement prévient
» Photos de neige du coté de chez vous
» vetements garçon 3-4 ans / combi neige en 2ans
» Jouets à vendre et habit de neige
» Tomate Neige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Q U O R L :: Archives sacrées :: HRP :: Fiches-
Sauter vers: